A travers le programme « Action Publique 2022 », le gouvernement Macron-Philippe use et abuse du vocable de la modernisation pour justifier l’accélération d’une gestion néo‐managériale des services publics, des suppressions de postes et une réduction du périmètre du service public au détriment des solidarités collectives, le tout au nom du dogme selon lequel le privé ferait mieux que le public !!

Pour la FSU il faut que ce débat sur l’action publique – ouvert par le gouvernement avec ses arrières-pensées ultra-libérales – soit l’occasion pour les personnels de démontrer et d’expliquer qu’ils sont, eux, les véritables modernes ; eux qui, au quotidien, assument les missions d’intérêt général, sont les experts de leurs métiers et savent les moyens qu’il faudrait mettre en œuvre pour répondre aux besoins des usagers.

Pour développer ses analyses et les revendications à porter avec les personnels, la FSU a produit le document suivant. A lire, à débattre et à diffuser sans modération.

Pour les Services publics, pour notre bien commun, la FSU se bat !

action publique 2022 - analyses FSU

Signez la pétition pour la Fonction publique et les Services publics :

https://www.unepetition.fr/22marsfonctionpublique